Réagissez, encouragez-nous, rendez ce blog vivant : laissez vos commentaires !

Cliquez sur les images pour les visualiser en haute définition.

samedi 20 octobre 2012

Séparation


Une rencontre est toujours le commencement d’une séparation.



Elle se leva sans un bruit et repoussa délicatement sa chaise contre la table. Elle marqua un temps d’arrêt, le regard perdu dans les volutes de sa cigarette.
Il lui jeta un furtif coup d’œil. Plus pour appréhender la nature de son hésitation que pour profiter une dernière fois de la douceur de son visage.

Sans un mot, elle se mit en mouvement et le frôla presque au point de l’effleurer. Il ne resta plus autour de lui que la trace poivrée de son parfum.
Sans un mot, il la regarda traverser la place puis s’engager dans l’avenue de Libération. Il espérait sûrement qu’elle se retournerait. Elle ne le fit pas.

Il resta assis plusieurs secondes après qu’elle eut disparu au coin de la médiathèque puis quitta lui aussi la terrasse du café en direction du quartier des Halles.
Il abandonna une vieille photo froissée que le vent, voyeur impénitent, fit glisser vers moi.

Si l’on se sépare comme l’on s’est aimé, ceux-là n’avaient pas dû connaître la passion.

R

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire