Réagissez, encouragez-nous, rendez ce blog vivant : laissez vos commentaires !

Cliquez sur les images pour les visualiser en haute définition.

mercredi 9 janvier 2013

Bientôt 4 ans




Quand la lune s’assoupit au-dessus des grandes plaines.
Croiser l’ouvrier qui prend l’équipe du matin,
Et l’étudiant voguant vers son lit.

Troubler, pour quelques instants, le calme des chartreux,
Dans le froid silence des combes boisées.
Hésiter sur les vires en laissant le doute s’immiscer,
Et finalement renoncer.

Chercher une autre voie, un autre but,
Quand toutes les portes se ferment.
Se diriger vers l’inconnu, même modeste,
Et laisser place à l’incertitude.

Atteindre le sommet, porte entre deux mondes,
En savourant ces bonheurs simples.
Contempler l’ensemble des possibles,
Et partager un carreau de chocolat.


Et pourtant, à chaque instant, rester prêt à échanger tous ces trésors
Contre le sourire de son enfant.

R

1 commentaire:

  1. Une photo du week-end (sous le Grand Château à Ovronnaz) et un texte vieux de presque 4 ans. Rien n'a changé ou presque (si ce n'est que le carreau de chocolat du sommet s'est transformé en une barre de céréales déjà périmée alors que je n'étais pas encore père).

    RépondreSupprimer