Réagissez, encouragez-nous, rendez ce blog vivant : laissez vos commentaires !

Cliquez sur les images pour les visualiser en haute définition.

vendredi 27 septembre 2013

Carte postale de New-York (2/?): en roue libre...



Me voilà (moi aussi!) à New-York.... Etape n°1: Greenwich Village... ou "The Village", le quartier Bohème de New-York, celui des peintres, des poètes de la Beat génération, des troubadours rock à l'aube de la gloire (quand "there was music in the cafés at night and revolution in the air" *)...  enfin en tout cas, c'est ce que j'avais en tête en arrivant...
Bien qu'un peu plus propre que dans mon imagination, j'y trouve ces célèbres façades en briques avec leurs escaliers de secours. Dans toute ces rues qui se ressemblent quand même un peu, je trouve la fameuse (Positively) 4th Street **, tourne sur la (un peu moins fameuse) Bleecker Street (ouais, Simon & Garfunkel... ***), un carrefour... je prends à la va-vite en photo une rue qui me semble familière, bien qu'assez différente de l'image que j'ai dans la tête... Sur une vague impression, je fais la photo moi-même, vu qu'il n'y a personne d'autre pour la prendre... voilà une sorte de "reconstitution" de ce que ça aurait pu donner si il y avait eu quelqu'un d'autre pour prendre la photo:






...  voilà ce que j'avais dans un recoin de ma tête:




... Le cerveau humain est une machine formidable: il s'avèrera ensuite qu'il s'agit bien de la même rue!
50 ans qui séparent ces 2 photos... des arbres ont été plantés pour donner un peu d'oxygène aux habitants désormais aisés de ce quartier, un monospace Honda-clim-régulée-18-airbags-aide-au-freinage-d'urgence-boite-automatique-et-tout-et-tout a remplacé le vieux (et stylé!) combi VW, des bobos à vélo ont remplacé les jeunes apprentis poètes et autres activistes gauchistes (quant à la neige, ils ont quand même conservé ça... mais elle n'arrivera que 2 heures après la photo)... Il ne reste finalement plus grand-chose du "Village" des 60's... de vagues traces demeurent tout de même, comme quelques disques de Dylan ou du Velvet Underground mis en avant dans les vitrines des rares disquaires résistants sur Bleecker Street. J'avais écris ici un jour qu'il fallait venir ici avec ses propres fantômes parce que, les originaux, eux, en sont partis depuis bien longtemps...
Je ruminais ces pensées, quand au hasard de mes errances, je tombe sur un vestige... mieux! un vrai trésor archéologique d'une époque décidément révolue, au pied des façades désormais impeccables de McDougal Street: le Café Wha?... conservé en parfait état (comprendre vraiment pourri, comme on pourrait l'imaginer en 1961) celui-là même où un certain Robert Zimmerman fraichement débarqué de son Mid-West natal (Hibbing... ville minière du Minnesota, "une sorte de Saint-Etienne en pire" peut-on lire chez Koechlin.... mmm) donna son premier concert new-yorkais, où Jimi Hendrix fut découvert, où le Velvet, Bruce Springsteen et bien d'autres ont débuté...


Une ville vraiment surprenante...



     Notes:


       *              Tangled Up in Blue by Bob Dylan on Grooveshark 


       **           Positively 4th Street by Bob Dylan on Grooveshark

       ***        Celle-là, je ne la mets pas parce que.... bon....


1 commentaire:

  1. Pour la musique en ligne, on progresse tout doucement. Sur mon Mac, les liens GrooveShark sont un peu long à s'activer (15-20 sec) et parfois il n'y en a qu'1 sur 2 qui répond. Si un "blogger" a un tuyau pour faire mieux, on est preneur.
    R

    RépondreSupprimer